fbpx

Fast Training

Peut-on créer sa société sans apport personnel ?

Fastraining

Vous souhaitez lancer votre propre activité mais ne disposez pas de fonds nécessaire au lancement de votre société ? Malgré ce frein, vous vous demandez s’il est tout de même possible de créer votre entreprise ?

Cet article va vous éclairer et répondre à toutes vos interrogations !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est entrepreuneur-1-1024x481.jpg.

Depuis la loi du 1er août 2003 et la loi Dutreil, vous pouvez créer votre entreprise avec seulement un euro de capital. Cette somme est suffisante pour que votre société possède une existence juridique.

Quel statut juridique choisir en l’absence de capital ?

L’entreprise individuelle et la micro-entreprise permettent d’éviter le dépôt d’un capital social. Ce sont donc les deux formes juridiques à privilégier si vous ne disposez pas d’un apport. Toutes deux se caractérisent par des spécificités :

  • Elles ne présentent pas un capital propre. Possibilité de l’ouvrir à votre nom, elles associent votre patrimoine personnel à votre patrimoine d’entreprise.
  • Elles ne correspondent pas à des personnes morales.
  • Elles offrent une grande souplesse dans leur fonctionnement et sont simples à créer.

La micro-entreprise

Aussi appelé ME et anciennement auto-entreprise, cette forme juridique existe depuis 2008 et vous offre la possibilité de créer votre entreprise avec facilité.

Elle offre l’avantage de :

  • Payer des cotisations sociales que lorsque vous générez du chiffre d’affaires
  • N’’impose que peu de contrainte en matière de gestion (ouverture d’un compte dédié et tenue d’un livre de comptes uniquement).

Cela signifie que si vous ne rentrez aucune somme d’argent, vous n’aurez pas à payer de cotisations.

La micro-entreprise est incompatible avec certaines activités. Un plafond de chiffre d’affaires vous est imposé et vous contraint à choisir une autre forme juridique si vous le dépassez.

La micro-entreprise correspond donc essentiellement aux petites activités.

L’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle ( EI ) ressemble à la micro-entreprise par sa facilité de constitution et par l’absence d’apport. Elle se différencie par certains points :

  • Elle ne limite pas votre chiffre d’affaires.
  • Elle vous offre la possibilité de protéger votre patrimoine personnel. Il faut privilégié l’EIRL (entreprise à responsabilité limitée) et affecter une partie de vos biens à votre activité.

Quelles démarches effectuées ?

Les démarches varient selon le statut de l’entreprise que vous choisissez. En général, il est nécessaire d’investir une certaine somme d’argent pour créer votre société.

Démarches de création en auto-entreprise ou micro entreprise :

C’est simple, vous devez vous inscrire en ligne sur le portail disponible sur le site de l’Urssaf. Par ailleurs, si vous souhaitez mettre fin à votre société il vous suffira de déclarer la fin de votre activité auprès de votre centre de formalités des entreprise ( CPE ).

Il existe 7 réseaux de CPE:

L’avantage du statut d’auto-entrepreneur ou d’entreprise individuelle est qu’il garanti la sécurité. En effet, vous pouvez garder votre emploi de base avec votre revenu constant tout en voyant si votre activité fonctionne ou non.

Démarches pour les autres statuts:

A propos des autres statuts, même si l’enregistrement de votre entreprise au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est gratuit, la création de votre entreprise génèrera de nombreuses dépenses.

Les dépenses concernent:

  • Lancement d’une campagne de marketing ou de communication pour vous faire connaitre.
  • Faire appel à un expert-comptable pour gérer votre comptabilité.
  • Achat du matériel, location des locaux, des machines…

Comment financer sa société sans apport ?

Pour créer votre société sans apport personnel, l’entrepreneur devra partir à la recherche de financement. Même sans apport, il existe deux grands types de financement pour la création d’une entreprise  :

  • La love money  : c’est un ensemble des sommes que vos proches décident d’investir dans votre projet. Ainsi, une partie du projet peut être financée grâce aux dons ou aux prêts accordés par votre famille ou vos amis. Il est généralement recommandé de faire état de l’opération par le biais d’une reconnaissance de dette afin de disposer d’une preuve en cas de différend quant aux termes du prêt.
  • Le financement participatif (ou crowdfunding) : il vous permet de faire financer la création de votre entreprise par des particuliers ou des professionnels via une plateforme en ligne. Ainsi, toute personne intéressée par le projet peut décider de donner ou de prêter la somme de son choix afin que l’entreprise puisse voir le jour.

Formations

Étape 1 sur 4 - formation

Quelle formation vous intéresse ?

Formations(Nécessaire)

0 Comments

Laisser un commentaire

More great articles

Idée Startup

Quelle idée pour créer votre start-up ?

Que pensez-vous de la création de votre startup ? Vous êtes entrepreneur, créatif ou homme d'affaires, vous souhaitez créer une entreprise…

Read Story

Quel statut juridique choisir pour mon entreprise ?

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre entreprise ? La première étape consistera à choisir une forme juridique.…

Read Story

Comment atteindre le seuil de rentabilité de son entreprise ?

Tout d'abord, le seuil de rentabilité représente le chiffre d’affaires à réaliser sur une période donnée, pour que celle-ci soit…

Read Story

Never miss a minute

Get great content to your inbox every week. No spam.
[contact-form-7 id="6" title="Footer CTA Subscribe Form"]
+