fbpx

5 conseils pour dépasser les 900 points au TOEIC

Fastraining

Le TOEIC (Test of English for International Communication) est une épreuve qui évalue le niveau d’anglais « business » en l’espace de 2 heures. Celle-ci est disponible pour tous.

L’épreuve est composée de deux parties : la compréhension orale et la compréhension écrite. Celles-ci comprennent 100 questions chacune. La partie Listening se déroule en 45 minutes tandis que la partie Reading se fait en 75 minutes.

Notez bien qu’il n’y a pas de bon niveau TOEIC d’un point de vue international, tout dépend des exigences des entreprises ou des écoles. Certains demandent un score final minimum, d’autres exigent un niveau obligatoirement supérieur à 750 points. C’est un test édité par ETS global et qui est reconnu mondialement. Le score maximum de l’examen est de 990 points sur 990.

1)    Connaître ses capacités

C’est bien connu, pour progresser, il faut tout d’abord connaître ses forces et surtout ses faiblesses. Avec cela, vous saurez comment vous devez travailler pour améliorer votre score.

Sachez, dans un premier temps, que le système de notation diffère d’une partie à une autre. Vous verrez que pour le même nombre de bonnes réponses, les scores vont différer pour chaque partie du test. Ne soyez donc pas surpris si la partie écrite obtient des scores supérieurs à celle orale malgré un nombre de bonnes réponses inférieur. Cela montre que la progression est plus importante dans cette dernière partie.

En connaissant cela, vous pourrez faire deux sessions blanches (que votre professeur fastraining.fr vous donnera ou que vous trouverez sur internet si vous n’êtes pas inscrit).

Ces deux premiers tests sont indispensables car elles vous permettront de savoir précisément votre niveau global actuel ainsi que les points à améliorer. Vous pourrez voir les parties où vos scores ne sont pas bons.

Nous rappelons que le test est composé de 2 parties de 445 points chacune. Ce qui fait un total de 990 points. Vous souhaitez connaître votre niveau actuel ? Cliquez ici et téléchargez les différents niveaux et leurs interprétations.

Maintenant que vous connaissez votre niveau, comment progresser ?

2)    Connaître la structure du test

Le test TOEIC est un test des plus classiques, car il garde toujours la même structure, le même type de questions et le même type de pièges. Vous devez faire de cela une vraie force pour vous. Connaître les tenants et aboutissants du test vous permettra d’appréhender au mieux les questions le jour J et ainsi de maximiser votre score.

Il en va de même pour la structure du test en lui-même. Composée de 8 parties, le plus grand piège à éviter est la gestion du temps. (cf. conseil 3) Vous débuterez par la partie orale, où ce n’est pas réellement vous qui gérez le temps, puis ensuite avec la partie écrite que vous gérerez comme bon vous semble. Ci-dessous le programme de l’épreuve. Il est important de le connaître pour préparer votre cerveau à chaque partie. Ne pas être surpris vous permettra de vous sentir à l’aise lors de l’examen.

Figure 1 Programme épreuve Toeic

3)    Gérer son temps

Comme évoqué un peu plus haut, la gestion du temps est le piège à absolument éviter lors de votre examen du TOEIC. Un manque de compréhension ou d’attention lors d’un audio, et vous prendrez un retard sur chacune des autres questions qui suit. Nous rappelons qu’il n’y a qu’une seule écoute dans chaque audio, ainsi il est important d’être concentré !

Si vous pensez que vous connaissez une réponsenotez-la immédiatement. Puis commencez à lire les réponses suivantes. Cela vous permettra de prendre de l’avance et de ne pas oublier des informations précieuses.

Avant que chaque question soit posée, regardez les différentes réponses ou image et essayez de prévoir autant que possible ce que vous allez entendre et donc ce que vous allez rechercher comme information. Cette idée s’applique à toutes les parties de la section « orale » à l’exception de la partie 2.

Plus vous y arriverez, plus la partie écrite sera easy !

Pour la section « Reading », la gestion du temps sera tout aussi cruciale ! Suivez exactement combien de temps vous passez par question afin de vous assurer de ne pas manquer de temps ensuite. Vous devriez passer un maximum d’environ 60 secondes sur chaque question des parties 7 et 8 et entre 20 et 30 secondes sur chaque question des parties 5 et 6. Il devrait vous rester du temps pour vérifier vos réponses et surtout vérifier que vous n’ayez pas oublier de répondre à une question.

4)    Mettre des stratégies en place

En connaissant la structure du test et ses pièges, il est tant de mettre en place vos propres stratégies ! Nous allons vous en donner quelques-unes mais ce sera à vous, grâce à votre expérience, de créer les vôtres, celles qui vous permettront d’être de plus en plus efficace.

Tout d’abord, vous n’êtes pas obligé de suivre l’ordre des parties de l’examen, pour le test de compréhension écrite. La partie 7 peut vous prendre beaucoup plus de temps que les parties 5 et 6, car elle demande plus de concentration. Il vaut mieux commencer par cette partie-là en priorité. Inversement, dans les parties 5 et 6, vous pourrez répondre à de nombreuses questions rapidement et plus facilement. Dans la partie 7, regardez dans un premier temps les questions, cela vous permettra de trouver plus rapidement les réponses dans le texte.

Vu que vous n’êtes pas obligé de répondre aux questions dans l’ordre, vous pouvez répondre aux questions les plus faciles en premier puis revenir après répondre aux autres questions.

Nous vous rappelons que le test n’est pas à point négatif donc, dans tous les cas, il faudra répondre à toutes les questions, quitte à ce que ce soit au hasard pour certaines !

5)    Améliorer son anglais

Bien sûr, l’anglais ne s’invente pas du jour au lendemain, c’est un travail de longue haleine. Vous ne deviendrez pas bilingue par magie, et vous n’obtiendrez pas 990/990 en quelques jours, mais vous pouvez travailler efficacement pour passer d’un niveau scolaire à un niveau professionnel. Cela grâce à la formation fastraining.fr par exemple. Sur un mois, elle vous accompagnera jusqu’au jour J avec des cours chaque semaine ainsi que des modules quotidiens.

Même avec un niveau moyen initial, souvent dû au manque de travail, vous pourrez rapidement progresser et atteindre vos objectifs.

Pour progresser sur votre niveau de langue, vous pouvez travailler quotidiennement votre anglais par des choses assez simples. Par exemple, regarder la BBC, écouter des TedxTalk ou regarder vos séries en anglais sous-titrés anglais (diablement efficace !). Cela vous permet de travailler votre oreille et les spécificités de la langue de Shakespeare. De plus, cela améliorera votre vocabulaire et certaines choses deviendront naturels pour vous (formule de phrases, expression … qui sont très présentes dans les tests TOEIC).

Retrouvez l’expérience de Mikhaël qui a réalisé son objectif.

S.C

More great articles

Envie de lancer votre entreprise ? Cet article est fait pour vous !

Il est temps de vous lancer ! Créer votre entreprise vous trotte dans la tête depuis un moment ? Mais vous…

Read Story

Votre CPF a été crédité !

Habituellement prévue le 30 avril, l’actualisation des budgets de votre compte formation a eu lieu le mardi 30 juin 2020.…

Read Story

Comment améliorer votre SEO ?

De nos jours, avoir un site internet est une nécessité pour toute entreprise qui souhaite se faire connaître. 7 français…

Read Story

Never miss a minute

Get great content to your inbox every week. No spam.

    Only great content, we don’t share your email with third parties.
    Arrow-up